Revue d’effectif: Niko Van Bommel

Vous  le savez, le Hastings FC a grand cœur. Des doutes? Une preuve? L’avant-dernière recrue du club : l’ un des plus grands fans de Monsieur Mark Van Bommel.
Les fans souffrent réellement lorsqu’ils ne peuvent vivre au plus près de leur passion. Et ils sont parfois prêts à tout, dit-on. Si ! Si ! Jetez un œil ici ,ici, ici ou encore ici. Et en matière de fan, Nicolas ne fait pas exception. Il a d’abord raccourci son prénom pour un Niko beaucoup plus « oranje » et adopté le pseudonyme de son idole « Van Bommel ».

Voici donc le 20eme membre de l’effectif du Hastings FC Rots: Niko Van Bommel

Niko Van Bommel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses qualités :

  • Au vu des nombreuses blessures que le Hastings FC Rots a accumulé durant cette seule demi-saison, il nous fallait rapidement trouver une solution. C’est fait avec le recrutement de « fan Niko ». Oui, car outre sa « fanitude exacerbée» le monsieur est brancardier. Plus qu’utile ici…
  • Mark Van Bommel a joué de nombreuses années au Bayern Munich, et là- bas la tradition veut que les joueurs du club participent à la fameuse fête de la bière. Niko -en fan discipliné- A décidé de pousser le mimétisme jusqu’à la buvette du club. Ce n’est pas le trésorier du club qui s’en plaindra…

Ses défauts :

  • Le souci des fans, c’est qu’ils ont toujours tendance à nous montrer les meilleures vidéos de leur idole. C’est déjà dur lorsque le type fan de Messi vous montre 280 fois ses 88 buts de 2012, alors que dire lorsque Niko nous balance pour la énième fois cette vidéo des soi-disant meilleures actions de son idole.
  • D’après certains experts, la grandissante proportion de fans en tout genre, tel que notre Niko, découle d’un excès de visionnage d’une fameuse émission de télévision. Oui, vous l’avez saisi, cette émission c’est « Fan 2 » . Bercer sa jeunesse à coups de Séverine Ferrer cause de graves dommages. Et là c’est un vilain défaut…

 Après cette présentation je devine en vous qu’une seule question demeure: » Mais que sont devenues ses joyeuses bouclettes ? Prenez le pari de lui demander…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*