Yoann Ochoa : Revue d’effectif 2013/14

L’adage célèbre dit qu’une grande équipe se doit d’avoir un grand gardien. Ce fameux gardien tant attendu a enfin atterri au Hastings FC Rots. Après avoir usé pas moins de quatre gardiens la saison dernière, il nous fallait impérativement la personne idoine. N’en déplaise à notre cher président de gardien…
Le nom de l’heureux élu qui nous vient de l’Albuquerque United FC  : Yoann Ochoa, frère capillaire de Guillermo Ochoa (si, c’est possible j’ai lu un article scientifique sur la question dans… Télépoche)..

Yoann Ochoa

  • Ses qualités
    – Un gardien doit savoir donner de la voix. Il doit être capable de se faire comprendre des ses défenseurs. Aucun souci pour lui, il est parent de la très « pédagogue » Dora Marquez. Cela ne vous dira peut être rien au premier abord. Voici donc une vidéo pour vous rafraîchir la mémoire. Eh oui, Dora l’exploratrice est bien d’origine mexicaine tout comme notre Yoann.
    – Comme tout bon gardien mexicain qui se respecte, il aime porter de « chatoyants » maillots dans le style « Jorges Campos ».jorge-campos Nous lui avons donc préparé un maillot bien spécial pour la nouvelle saison qui débute. Quoi de plus normal pour ce nouveau venu au Hastings FC Rots. C’est un peu notre façon de lui dire « bienvenido amigo »
  • Ses défauts
    – En fin joueur de poker, Yoann, nous donna du fil à retordre lors de nos longues négociations. Ils nous a fallu jouer extrêmement serré. Il nous la joua totalement « Poker face » jusqu’à la signature. Pour lui nul besoin de lunettes noires à la Elky…ni de maquillage à la Lady Gaga…Non son truc 8394sombreroà lui c’est le chapeau…Oui et mexicain…naturellement. Tout a d’ailleurs bien failli capoter lorsqu’il s’est aperçu que son magnifique sombrero ne passait pas les portes des vestiaires. Des travaux ont rapidement été effectués. Ouf…Pour un peu il nous humiliait en nous faisant le coup du sombrero…
    – Un léger souci demeure avec son recrutement. Yoann est très superstitieux. Rien de bien grave a priori. Sauf que son fétiche durant les matches est tout de même une piñatapinata-ane qu’il accroche fièrement au milieu de son but. Non pas que cela nous dérange. Nous ne voudrions pas créer un incident diplomatique en le lui interdisant. Cependant pas sûr que cela amuse autant les adversaires et les arbitres que les enfants du coin.

Espérons enfin que notre recrue venue tout droit d’Albuquerque pour se « mettre au vert » quelques temps chez nous (à propos d’une histoire d’un cristal soit disant bleu…on n’a pas bien saisi pour tout vous dire…)  fasse des étincelles et possède rapidement une aussi grande réputation qu’outre Atlantique. Tant d’exploits lui ont même valu une chanson nous a t-il indiqué. Moi je ne comprends pas l’espagnol mais il nous a certifié que c’était pour ses exploits footballistiques. Il doit en avoir du talent!

Tant que son hymne n’était pas celui qui suit, tout va bien. Le rôle est déjà pris par Coach Dupendant

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*