Thomas Gignac :Présentation Panini (saison 15/16)

Une nouvelle saison débute et au Hastings FC c’est synonyme de nouvelle fournée de présentation Panini. Alors oui je le concède toutes les « Paninis » de la saison dernière n’ont pas été faites. A la décharge de votre pauvre coach, 40 présentations ont déjà été réalisées et l’inspiration commence à doucement s’étioler. Bref voici la 41eme et on débute par un joueur venu grossir les rangs du HFC la saison dernière.
Nous savions qu’André-Pierre Gignac était cousin de Jacques Abardonado, l’ancien minot de l’OM et de Yohan Mollo l’ancien malherbiste mais nous savions moins qu’Andrée-Pierre avait un autre cousin footballeur beaucoup moins dans la lumière :Thomas Gignac

 

Thomas Gignac

 

 

  • Ses qualités
frappes thomas

Allo Houston, on a un problème. Les ballons de Thomas sont en orbites autour de la lune…

-Tout d’abord, il a une belle frappe de balle, nous ne pouvons le nier. Certes mais cette qualité a été au cœur d’un mystère au Hastings lors de la fin de saison dernière. Un nombre incalculable de ballons furent perdus durant les entraînements et les matches du club. L’énigme fut résolut quand le coach jugeant bon de regarder enfin précisément la production de son nouveau joueur…Les frappes étaient hors cadre…très hors cadre. Ses frappes de balle s’évanouissaient à l’horizon comme un désir de but trop lointain. Il fallut y remédier. Deux actions furent donc mises en place. Tout d’abord du spécifique devant le but pour éviter que cela ne se reproduise et ensuite et surtout l’annulation des vacances pour partir à la recherche de ces ballons. Résultat: mission lunaire pour le coach en Juillet dernier pour limiter les pertes.

 

 

-Thomas nous a parlé d’un beau coin pour nous installer.

– Il est au club depuis la triste mésaventure du FC Mouen et l’occupation inopportune de leur terrain par des gens du voyage. Des gens mal intentionnés font courir des rumeurs autour de cet incident et vous savez combien nous évitons de propager ce genre de ragots. Nous ne dirons absolument rien sur cette histoire. Non c’est une blague! Nous sommes toujours intéressés par ce genre de rumeurs. Alors je vous le dis mais vous ne le répétez pas. Ils se murmure qu’il n’est pas étranger à l’affaire de l’occupation du terrain. La communauté des gens du voyage est une grande famille et vous n’êtes pas sans savoir que la famille Gignac en fait partie. Non content de se diriger vers la 1er division l’an passé, il souhaitait rejoindre un club à sa mesure et avait jeté son dévolu sur le Hastings FC. Mais il ne trouvait pas le moyen de le dire à ses dirigeants. La solution de l’occupation s’est donc imposée à lui.

 

  • Ses défauts

11744577-portrait-en-pied-d-un-joueur-de-football-de-football-bless-s-sur-des-b-quilles-isol-sur-fond-blanc– Son 1er contact avec le Hastings FC fut plutôt rude. A première vue, Thomas est plutôt gaillard, mais une béquille au bout d’un quart d’heure de jeu vint interrompre son match (NDLR: Rendons lui grâce, avec cette blessure et ce faible temps de jeu nous avions limiter nos pertes…en ballons). Cette blessure ne fut pas si anodine. Elle le fut par l’un de ses futurs coéquipiers et surtout futur concurrent au poste de 9: le fameux Kevin Paganelli. C’est moche je vous l’accorde… Dès sa signature, Thomas Gignac se fit une entorse de la cheville. Pour se retablir, il alla prendre conseil auprès de son cousin Pancho Abardonado qui lui sortit le même conseil qu’à André-Pierre: faut boire du lait…Espérons que les produits laitiers soient ses amis pour la vie…et pour sa santé.

 

logo daxEnfin, tout comme son cousin, cet été il avait des envies d’ailleurs. André-Pierre tenta l’aventure exotique du club mexicain des Tigres de Monterrey. Hélas, pas du même calibre que ce dernier leur agent commun lui avait trouvé un contrat avec le club des Vilains matous de Dax. Le Hastings FC se refusa à lâcher un joueur récupéré au dernier mercato d’hiver. Ici pas de contrat le liant au HFC, non, il est simplement de corvée de ramassage de ballons jusqu’en 2075. Thomas devra donc attendre avant d’« aller voir si l’herbe (à chat) est plus verte ailleurs »

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*